wp1f64627c.png
wpa0baa23e.gif
wpe9143178.png
wpedab4848.png
wp1e2da4b2.png
wp0145feba.png
wpae956abf.png

BEWEGING EX-MOSLIMS VAN BELGIË - MOUVEMENT DES EX-MUSULMANS DE BELGIQUE


NOS POINTS D’ACTION
Le Mouvement des Apostats Belges de l'Islam tient non seulement à ouvrir le débat sur l'Islam en Belgique, aux couches de la population les plus larges, mais également à nouer le dialogue avec les musulmans.

Nous voulons soumettre des points d'action concrets pour endiguer l'islamisation sournoise de la Belgique et défendre les intérêts des apostats. Les principes que nous suivons ont été fixés par la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

Nous voulons entreprendre les actions suivantes envers le gouvernement et l'administration belges.

1. Défense de la liberté de religion et d'expression pour les anciens musulmans et les personnes critiques envers l'Islam.

Pourquoi ? Même dans les pays occidentaux, l'intégrité physique des apostats et des personnes critiques envers l'Islam est menacée par des musulmans. Nous voulons que les personnes ayant été de confession musulmane puissent déclarer publiquement qu'ils l'ont quittée, sans craindre pour leur vie, et expliquer le pourquoi de cet acte, même si cela implique une critique du Coran, des Hadith et de Mahomet, prophète de l'Islam. Le Mouvement des Apostats Belges de l'Islam n'encourage aucun discours offensant ni tendancieux envers les musulmans, mais estime que l'Islam doit être traité de la même façon que toutes les autres religions. Étant donné que certains individus musulmans réagissent avec de l’agressivité physique ou verbale aux critiques ou aux plaisanteries envers l'Islam, la sensibilité de ces musulmans est prise très au sérieux. C'est ainsi que l'on encourage le recours à la violence. Pour lire le dossier complet, cliquez ici.

2. Mettre fin à la reconnaissance par l'administration belge des mariages conclus dans les pays islamiques.

Pourquoi ? Le Mouvement des Apostats Belges de l'Islam veut garantir la liberté de notre société belge pour l'ensemble des gens qui se trouvent sur son territoire. Les principes que nous adoptons sont ceux fixés par la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. Les mariages conclus dans des pays islamiques n'en respectent pas totalement ses principes et nous voulons que soit mis un terme à la reconnaissance de tels mariages par l'administration belge.
Pour lire le dossier complet, cliquez ici.

3. Défense des intérêts des apostats dans les forums internationaux

Pourquoi ? Abandonner l’Islam étant passible de la peine de mort selon la Charia, les apostats vivant dans les pays à majorité musulmane sont mis sous très forte pression, de la famille comme de l'État - même si la peine de mort a été bannie du registre pénitentiaire. On estime généralement que les personnes qui avouent avoir renoncé à la religion musulmane cherchent d’elles-mêmes les problèmes : "Elles n'ont qu'à tenir leur langue."
Pour lire le dossier complet, cliquez ici.